Groupe de paroles

C'est quoi être chrétien aujourd'hui ?

cmr44 Par Le 22/06/2022 à 16:04 0

Dans Vies d'équipes

Eglise

 

 

 

 

 

Imprimer le texte

On échange sur la question : « Qu’est-ce que ça change pour moi d’être chrétien ? »

C’est un objectif de vie. On n’est pas parfait. On est assez loin de l’idéal qu’on voudrait, de l’idéal que Jésus nous a indiqué mais c’est un guide fort.

On ne lit pas souvent l’évangile en réunion CMR mais on a en tête certains textes qui nous aident : Le Bon Samaritain … Combien Jésus a lutté contre les règles strictes et immuables, combien il a osé s’opposer aux puissants…

L’évangile est toujours d’actualité.

Parfois on a l’impression de contradictions : dans certains textes, nous serons tous sauvés alors que dans d’autres, les justes à la droite de mon père et les autres dans la géhenne.

Nous sommes tous assez attachés à la « pratique », notamment à la messe mais nous pensons que ça ne veut pas dire obligatoirement qu’on vit selon l’évangile.

Les prières à « tout bout de champ » les grandes cérémonies spectaculaires, même si c’est beau parfois, ce n’est ça qui nous aide à vivre en chrétiens.

C’est ce qu’on fait concrètement qui compte.

Plusieurs d’entre nous vont visiter les personnes âgées ou autres mais, même si on pense que c’est une démarche très chrétienne, c’est d’abord très humain et nous ne cherchons pas à aborder les questions religieuses. Ce sont des visites d’amitié.

La religion, l’évangile nous éclairent, nous guident mais ça ne résout pas tout. Des chrétiens sont parfois très divisés sur la marche à suivre dans certains cas. En 39-45 par exemple l’Église a soutenu Pétain. Beaucoup de chrétiens l’ont suivi alors que d’autres, parfois de même famille, sont entrés dans la résistance. Aujourd’hui, on est nombreux à réagir face à l’évolution vers plus de cléricalisme, de diminution du rôle des laïcs, de retour en arrière par rapport à Vatican 2. On n’est pas obligés d’être d’accord sur tout.

Nous pensons qu’il est important de garder notre liberté, notre esprit de discernement et c’est très important de pouvoir en parler ainsi en équipe CMR. On a besoin de l’avis des autres.

Henri, comme appelé dans les paras, a été invité à aider des gars du régiment à les apprendre à lire et à écrire. Ça l’a conforté dans son désir d’aider les autres et devenir prêtre.

En Algérie, après, il a vécu des choses très difficiles et il s’est parfois opposé à la hiérarchie et à certaines habitudes.

Le fait d’être chrétien joue sur la façon dont on réagit dans certaines situations, surtout des situations difficiles, même si, parfois, on ne fait pas comme Jésus aurait fait.

Une équipe zone Erdre et Loire

Ajouter un commentaire

Anti-spam