Articles, prises de paroles

Des articles qui rejoignent l'engagement du  CMR44, des prises de paroles sur des sujets d'actualité.

Citoyenneté, démocratie, militantisme !

  • Après le coronavirus, soigner l'homme en soignant la terre.

    105553 cdlv nos vies d apres 17

    Dominique POTIER :"après le coronavirus, soigner l'homme en soignant la terre".

    Dans les années 1990-2000, l'usage massif d'un traitement anti-inflammatoire dans les troupeaux a décimé la quasi-totalité des vautours en Asie du Sud-Est. Dans la seule péninsule indienne, on estime à 45 000 les victimes humaines de la rage véhiculée par les chiens errants, qui ont proliféré en prenant le rôle de charognards à la place des vautours. Des histoires comme celle-là, il en existe sous toutes les latitudes. Transmises par la sagesse populaire ou issues des travaux de la science, elles ont donné naissance à un nouveau concept baptisé One Health (« Une seule santé »). Très probablement liée à un désordre écosystémique (étalement urbain, déforestation, élevages industriels et commerce d'animaux sauvages), la crise tragique du Covid-19 fait prendre conscience de la fécondité de ce concept.

    Lire la suite

  • Lettre des associations, mouvements et services d'Eglise au Nonce Apostolique

    Des associations, mouvements et services d'Eglise du diocèse de Nantes s'expriment.

    Liste des signataires à la fin de cette lettre

                      Mgr Celestino Migliore

    Nonciature Apostolique en France

    10 rue du président Wilson

    75016 Paris

       Copie à :

                     S.Em. le cardinal Marc Ouellet

                                                Piazza Pio XII,10

       01193 Roma

     

    25 février 2020

    Frère,

    Un nouvel évêque va être nommé dans les prochains mois par le Pape François pour le diocèse de Nantes. Nous sommes des catholiques nantais.es qui entendons formuler publiquement notre point de vue sur cette future nomination, comme nous y invite le droit canon (212-2 et 3) et dans l'esprit du pape François : "… J'invite chacun à être audacieux et créatif dans ce devoir de repenser les objectifs, les structures, le style et les méthodes évangélisatrices de leurs propres communautés…" (in "La joie de l'Évangile", n°33)

    Notre diocèse est un diocèse encore « riche » de prêtres et nous nous en réjouissons.

    Cependant, le constat reste une diminution du nombre de pasteurs en responsabilité car une très grande majorité sont relativement âgés et dans quelques années ….

    Au regard de cette situation, le choix d'agrandir le périmètre des paroisses en les regroupant a été fait. Y avait-il d’autres solutions ? Il y a encore quelques années, huit paroisses étaient sous la responsabilité d'une équipe missionnée de laïcs avec un prêtre modérateur. Nous nous réjouissions de cette approche qui envisageait l'avenir de l'Église, pas simplement appuyée sur les prêtres, mais aussi sur la richesse de l'ensemble des baptisés de notre diocèse. Malheureusement, aujourd'hui, il n'y a plus que quatre paroisses et l'an prochain, probablement plus que trois dans cette situation. Et pourtant, ce schéma de « gouvernance » paroissiale mérite d’être approfondi.

    L’arrivée d’un nouvel évêque peut être l’occasion pour notre Eglise locale, au regard de la réalité du presbyterium et de son évolution mais aussi des expériences passées, de revisiter et réajuster les rôles de chacun.

    Lire la suite

  • Interpellations d'un collectif du Vignoble aux membres des listes municipales

    Image1 4

    Par les équipes locales en Loire Atlantique 

    du SECOURS CATHOLIQUE, CCFD TERRE SOLIDAIRE, CHRETIENS DANS LE MONDE RURAL, ACTION CATHOLIQUE OUVRIERE

     

    Objet : Interpellation sur le programme dans le cadre des prochaines élections municipales

    Aux membres des listes municipales, candidats-e-s pour les élections 2020.

    Mesdames, Messieurs,

    Vous vous présentez pour les élections municipales 2020. En tant que mouvements d'Eglise, nous nous permettons de vous interpeller sur des préoccupations que nous portons dans nos actions au niveau local, national, voire international. Nous aimerions savoir comment votre programme prend en compte les sujets suivants :

    Fraternité-Solidarité : Quelles actions pour favoriser l'accueil d'urgence dans votre commune ? Comment envisagez-vous agir auprès des acteurs oeuvrant dans le champ de l'économie sociale et solidaire ? Quels engagements pour l'insertion et l'accès au travail des personnes privées d'emploi ? Quelles aides à la mobilité ? Quels accès à la culture et aux loisirs (ex piscine, cinéma, bibliothèque...) ? Quels soutiens pour les familles en difficulté (ex : aide à la restauration scolaire) ?

    Les migrants : C'est une compétence de l'Etat mais comment envisagez-vous être soutenant pour l'accueil des familles ou personnes seules migrantes ?

    L'Ecologie : Quelle gestion de l'espace public communal ? Comment envisagez-vous favoriser la biodiversité ? Quels projets pour favoriser le déplacement doux ? Quelle complémentarité avec l'Agglomération pour agir auprès des citoyens sur la gestion des déchets ? Quelles actions de sensibilisation ? Quels soutiens locaux pour favoriser le tri des déchets, le compostage (individuel ou collectif ? La restauration scolaire : Quelles actions envisagées pour promouvoir une alimentation saine et locale ?

    Soutien à une agriculture saine, locale capable de nourir la population de son territoire : Comment votre liste envisage t'elle agir pour favoriser une agriculture locale,responsable et préserver les surfaces agricoles ?

    Même si tous ces sujets ne sont pas compétences communales, la commune peut être un levier et aller au delà de ses compétences par une politique volontariste.                                                                                                     

    Vous pouvez nous répondre par mail ou courrier ou si vous le souhaitez, proposer une rencontre. D'avance, nous vous remercions pour l'éclairage que vous pourrez nous apporter.                                                   

    Bien cordialement, 

    Pour les équipes du Vignoble nantais : Michèle Pavageau (Secours Catholique), Michel Méchineau (CCFD Terre Solidaire), Jacques Godineau (Chrétiens dans le Monde Rural), Aurélie Cerqueus (Action Catholique Ouvrière).

    Lettre aux élus : Courrier listes municipalescourrier-listes-municipales.pdf (609.23 Ko)

    Articles Presse Océan : Article presse oceanarticle-presse-ocean.pdf (601.63 Ko)

    Article Hebdo Sèvre et Loire : 2020 article hebdo2020-article-hebdo.pdf (891.59 Ko)

  • Affaire Preynat, parce qu'il faut aussi juger un homme.

    Bernard preynat 300x200

    Affaire Preynat, parce qu’il faut aussi juger un homme

    Isabelle de Gaulmyn, rédactrice en chef au journal La Croix.

    Tout a été dit sur l’affaire Preynat, ce prêtre qui a abusé de scouts entre 1972 et 1991, dans la commune de Sainte-Foy-lès-Lyon : « tout », c’est-à-dire la complicité au moins tacite de la hiérarchie, le silence des parents, la difficulté pour les victimes de témoigner après tant d’années de silence… On a fait le procès de l’Église, de ses responsables, mais, depuis 2015 que cette affaire occupe le devant de la scène médiatique, on aurait presque oublié qu’à l’origine, il y a la faute d’un homme. Un prédateur hors norme, l’ancien père Bernard Preynat, 75 ans en février. On aurait dû commencer par cela. Les circonstances en ont décidé autrement, et ce fut d’abord le procès d’une institution, avec la mise en cause du cardinal Barbarin. Mais cette semaine, à Lyon, c’est bien l’homme que l’on va juger.

    Une question qui hante les victimes

    Les victimes, nombreuses, celles qui sont parties civiles, celles qui ne peuvent l’être car prescrites, massées sur les bancs du public, souvent avec leurs parents, attendent toutes ce moment. Avec cette question, qui les hante, et pour beaucoup a détruit une partie de leur vie : comment un homme, un adulte, un prêtre, a-t-il pu leur faire cela ?

     

    Lire la suite