Chrétiens dans le Monde Rural en Loire Atlantique

DRC - Confinement - Equipe d'Aumônerie Nationale.

Drc image

La Démarche de Réflexion Chrétienne (DRC) est un outil au service de la relecture de vie en équipe CMR.

 La DRC peut aussi servir à structurer des rencontres inter-équipes, des débats, des journées fédérales, des récollections… Il y a 4 étapes à vivre :

Partir du récit d’un fait de vieCette première étape est intitulée : « dans l’équipe, je partage un fait de ma vie, un événement, une action dans laquelle je suis impliqué. »

Analyser et comprendre les enjeuxDans cette deuxième étape, « nous réagissons, débattons, confrontons et approfondissons nos convictions ».

Confronter le récit de notre vie à l’Évangile :« Nous nous mettons à l’écoute de la parole de Dieu.»

Agir pour changer la situation« Le partage en équipe sur le fait de vie et la Parole de Dieu nous invite à agir.»

La DRC doit permettre à chaque équipe d’être « un lieu de partage, de confrontation, de mise en cohérence entre vie et foi, comme chemin qui mène à la rencontre du Dieu vivant. » Elle est à maintenir comme exigence première pour la vie des équipes.

DRC : Face à la pandémie liée au COVID19.

Images 3

  Une autre DRC, préparée par le CMR56, sera proposée dans la revue de juin 2020 "Cré'Acteurs"(CMR44)à tous ses abonnés.

En équipe, partageons sur notre vécu en trouvant les paroles décrivant notre situation :

  • Sommes-nous confinés ? Seul, en couple, en famille ? À la campagne, en ville ? Pouvons-nous facilement sortir, faire nos courses, etc. ?
  • Ou sommes-nous au travail ? Pour quel service de la société ? Les mesures de prévention de l’épidémie peuvent-elles respectées ? Peut-on garder la distance sanitaire ? Avons-nous des masques, du gel hydro-alcoolique ? La relation avec les collègues de travail est-elle perturbée ?
  • Dans notre entourage, comment est vécu le confinement ? Avons-nous des proches, ami.es, ou connaissances atteint-es par la maladie ? Sommes-nous confronté-es à des décès de personnes que nous connaissons, du fait de la COVID ou non ? Avons-nous repéré des personnes confrontées à la solitude ? Etc.
  • Quelles forces positives pouvons-nous tirer de la situation actuelle ?
  • Quels impacts négatifs repérons-nous sur nos vies et celles de nos proches ?

DISCERNER : 

Quelles conséquences positives et négatives ont les mesures de précaution sanitaire : le confinement ? les mesures de distanciations sociales ?
Pourquoi avons-nous été obligés au confinement ? Fatalité ou résultat de choix politiques, sociaux, économiques faits les années passées ?
En société, croyons-nous à la solidarité nationale, internationale ? Les divers secteurs de la société relèvent de l’économie et/ou de la solidarité entre citoyennes et citoyens ? Discernons.
Pour la société post-pandémie, quelles priorités donner à la société ? Comment pensons-nous un déconfinement positif ?
Imaginons-nous plusieurs semaines, plusieurs mois, avec certaine-es confiné-es et d’autres non?
Comment sauvegarder la dignité humaine dans une période où l’expertise médicale préconise le recul des droits de la personne ?
Approfondir des textes de Laudato si’ :
Au § 83, le pape François insiste sur l’engagement du Christ dans l’humanité.
Au § 96, ‘Jésus reprend la foi biblique au Dieu créateur et met en relief un fait fondamental : Dieu est Père’ (Mt 11,25) Voir aussi § 83-100.

EN EQUIPE :

  • Ce que le monde rural en contact avec la création d’une manière proche, peut dire particulièrement dans cette période de confinement au regard de Laudato si’ ?
  • Quelles paroles entendre dans la compassion avec toute la création ?
  • Comment la vie est-elle présente ?

AGIR : Quel agir pour le CMR ?
Se préparer en équipe à la sortie du confinement : Quelles attentions avoir ?

Accompagner les personnes fragiles : s’approcher des municipalités et écoles pour aider à la réouverture, repérer les personnes économiquement très fragilisées, renforcer nos engagements éducatifs, etc.

Participer à une mutualisation de nos réflexions en équipe et nos agir, en dialoguant avec notre fédé, et les autres fédés, dans le sillage des propositions faites au niveau national du CMR.

Être présent dans la société, comme mouvement d’éducation populaire et mouvement d’Église, pour révéler humblement le royaume déjà donné par Dieu en travaillant avec les autres forces de la société qui croient en l’Amour et/ou la solidarité entre toutes les femmes et les hommes.

Equipe Nationale d’Aumônerie Diversifiée (avril-mai 2020)

 

Ajouter un commentaire