Rencontre CMR en visio "Osez l'optimisme" au temps de la situation sanitaire.

cmr44 Par Le 26/01/2021 à 15:45 0

Dans Vies d'équipes

Groupe de paroles

Les prénoms ont été changé pour garder l'anonymat des rencontres en équipes CMR.

 Suite à ce qui se passe dans cette crise sanitaire qu’est-ce qui nous paraît important de changer dans nos façons de vivre ?

Nous partons de la DRC proposée par le CMR : « Osez l’optimisme » : Ce que nous vivons, voyons et entendons.

Support renc en equipe confinement

Le télétravail a pour :

Avantages

Inconvénients

- Moins de pollution

- Moins de stress

- Moins de pressions par rapport au collègue

- Moins de fatigue physique et intellectuelle

- Mieux manger

- Davantage de temps en famille

- Entraide

- Découverte de loisirs, activités : musique diffusée

- Faire beaucoup d’heures

- Plus de contact, d’entraide de proximité

- Rendez-vous par visio

- Absence de contact

- Repas emportés (davantage d’emballage)

- Arrêt des voyages en croisières : moins de pollution

mais des licenciements

- Moins de fabrication de paquebots fabriqués, d’avions

- Manque de contacts : souffrance psychologique,

- Les gens sont fatigués, les personnes âgées ne voient
plus leurs proches

- Interruption des activités associatives

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- Sophie travaille essentiellement à distance (une amplitude de travail). Elle est montée à St Nazaire pour s’équiper d’un ordinateur plus performant. Le chantier va vivre une crise. L’arrivée du porte avion donne une charge de travail. Le marché des  bateaux de croisière s’effondre : un paquebot à quai est en fin de construction. La fabrication de blocs du futur porte-avion est sous-traitée à l’étranger. Une crise est à venir avec des conséquences sur l’emploi.

- Christophe : le présentiel est privilégié avec une présence allégée des formateurs aux bureaux

Ø Pollution : mise en évidence. Est-ce que le développement de certaines maladies est-il favorisé par les transports, le réchauffement climatique ?

- Difficile de répondre à cette question

-Christophe : la production agricole nécessite moins d’intrants, de produits, des choses que l’on ignorait se développent. Certains insectes réapparaissent. Le réchauffement climatique entraîne de plus en plus de temps d’incubation et donc un temps d’activité de plus en plus en long.

On peut garder certaines choses vécues pendant le confinement. Il est nécessaire de préparer le monde d’après : portera-t-on encore le masque, le travail à distance restera-t-il à ce niveau ?

- José : Certains ne supportent pas le télétravail : vivre sur son lieu de travail, ta maison, c’est ton lieu de travail. Il n’y a plus de coupure. Les espaces de co-working se développent où les échanges existent et des pauses sont source d’enrichissement.

Le Bien-être au travail est indispensable. Les gens en extérieur, c’est différent.

Des modes de transport se développent : co-voiturage, vélos, véhicules électriques, le train, les trains de nuit…

- Pierre : Des horaires sont décalés avec l’instauration du travail en équipe.

Des embouteillages sont moins nombreux. Le vélo prend place dans l’espace urbain avec cependant des difficultés au niveau de sa sécurité. La question de pistes cyclable se pose. Le mieux est de refuser la voiture en centre-ville et de développer les modes doux de transport avec une place privilégiée du vélo.

- Christophe : L’industrie aéronautique se trouve confrontée à des problèmes d’emplois sur les navigants, la construction et le tourisme. Cette économie basée sur les échanges rencontre de graves turbulences. On  ne paie pas au juste niveau le tarif du billet car le prix du carburant ne prend pas en compte la dimension écologique. Les voyages en avion à l’intérieur de la France ont des tarifs très attractifs : un prix à 15 € est scandaleux. Passer du temps dans les transports : c’est du temps de perdu alors que l’on peut faire des activités (lecture, travail...).

Parallèlement, le train est cher comparé à l’automobile qui peut diluer le coût avec les passagers. Cette logique est renforcée avec le covoiturage. Un aller-retour Nantes-Paris s’élève à 180 €, un aller-retour Ancenis-Nantes à 15 €.

- José : Les activités des croisiéristes génèrent de l’emploi. Sur un paquebot, 1000 – 2000 employés s’occupent des croisiéristes, souvent des employés qui proviennent de pays émergents (Philippine…).

Des secteurs économiques vont donc être touchés. D’autres vont repartir. Mais dans quelle direction ?

- Christophe : Cela dépend de nous, de nos choix. Continuerons-nous les visios ? Probablement. Mais elles n’ont pas les mêmes saveurs. On voudrait que cela se termine. Les mentalités vont changer. Financièrement, cela va être compliqué.

- Yves : Actuellement, ça démarre mal. Les gens ont peur. On s’attend à un nouveau confinement.

Ø 2020 : la pire année ?

- Christophe : Les années de guerre ont été plus dures. Ce n’est pas comparable. Il y a eu la grippe espagnole entraînant 50 millions de morts. Sans les mesures prises, à quel niveau serions-nous de victimes ? Sortir de cet épisode, c’est difficile. On ne maîtrise pas tout, ça va être compliqué au niveau économique.

Tout n’est pas dû au réchauffement. Dans les vergers, il y a plus d’attaques d’insectes mais c’est sans doute dû à ce qu’on traite moins.

Ø Concernant la vaccination, quelle vision avons-nous ?

- José : Elle concerne les plus de 75 ans et le personnel soignants. Les personnes à risque sont privilégiées. Un délai de 3 semaines est préconisé entre la première et la deuxième injection. Certains pays changent le protocole. On joue un peu à l’apprenti sorcier. On demande l’avis pour les résidents d’EHPAD pour la vaccination.

Favorable/Défavorable : l’avis est difficile. Nous n’avons pas suffisamment de recul, d’autant que les médecins vont percevoir 5 € par vaccination.

- Pierre : Les infos sont anxiogènes.

- José : Quand on écoute les infos, c’est critiques sur critiques. C’est facile de critiquer. On n’est pas experts :

  • Si tu fais quelque chose, on te critique
  • Si tu ne fais rien, on te critique également.

- Christophe : L’histoire ne retiendra pas des phrases malencontreuses. Angela Merkel est une personne qui a du recul. Les choses qu’elle dit ont toujours du sens. L’Allemagne qui a toujours été épargnée se trouve débordée.

En chine, on n’a pas tout su.

Ø Comment se passent les stages pour les apprenants en formation par alternance ?

- Paul : Les stages sont actuellement possibles avec le respect des gestes barrière. L’essentiel des stagiaires ne se loge pas sur le lieu de stage. Jean est OK pour le vaccin

ØLes suites

Envisager l’utilisation de Démarche de Réflexion Chrétienne. Rechercher des textes sur ce registre. Le Pape François peut-être une source.

Prochaine rencontre le  mardi 23 février 2021, probablement en visio.

Equipe CMR44- Erdre et Loire. Janvier 2021.

 

Ajouter un commentaire

Anti-spam