La crise sanitaire, ce que nous vivons, voyons, entendons. Décembre 2020.

cmr44 Par Le 17/12/2020 à 17:24 0

Dans Vies d'équipes

Groupe de paroles

Nous étions tous présents

Daniel nous propose cette question :

- Suite à ce qui se passe dans cette crise sanitaire qu’est-ce qui nous paraît important de changer dans nos façons de vivre ?

Et nous partons de la DRC proposée par le CMR :

- Ce que nous vivons, voyons et entendons.

Nos constats :

- Dans les magasins, les mesures qui sont prises ne sont pas respectées, les gens n’en ont rien à faire. Les salariés nettoient leur poste. Beaucoup de gens ne respectent pas le protocole de désinfection (mains et chariot).

- Dans notre commune et dans la campagne on retrouve aussi beaucoup de masques s’agît-il seulement de perte ?

- L’an dernier avec mes petits enfants j’ai ramassé en 2h30 un sac jaune de déchets.

- J’ai une tante habituellement très active qui a très peur de la covid elle est très mal, elle ne sort plus, ne voit plus personne. Pour mes parents ce n’est pas un problème d’être confiné.

- En couple c’est plus facile à vivre.

- J’ai une sœur célibataire directrice d’école pour qui les soirées et les we sont difficiles à vivre. A Noël on fera sauter les barrières, on prendra le risque.

- On est inquiet, la méthode chinoise c’est très radical. Nous on prend un peu de risque (rencontres familiales, anniversaire enfant)

- Nous nous avons tout annulé ; jeux de belote de tarots etc.

- Les gens ne se projettent pas pour Noël, pas de commande chez les bouchers pour le moment.

- Nous pensons également aux étudiants seuls.

- A Noël nous serons en petit nombre juste nos parents sans nos enfants. C’est difficile.

- Nous avons la chance de pouvoir nous promener en campagne, en ville c’est plus compliqué.

- En ville où sont mes parents c’est plus anxiogène.

- Les anciens regardent les chaînes d’infos en boucle et sont très inquiets.

- Nous n‘allons plus en grandes surfaces, nous faisons des marchés et allons dans des épiceries.

- Bernard a beaucoup de personnes qui viennent chercher des pommes chez lui donc le commerce local fonctionne bien.

- D’autres font du drive, je suis excédé par les personnes qui ne mettent pas leur masque, si j’attrape la grippe ou la covid c’est la mort, il ne faut pas être trop protectionniste mais le dé-confinement et les vacances ont été très néfastes.

- les psychologues et les psychiatres sont débordés.

- Pour certain, le télétravail est très difficile humainement.

- Pour cet été il y avait un enjeu économique, beaucoup d’entreprises vont fermer, même certains ostéopathes et Kinés ont arrêtés, on pense aussi aux restaurateurs et cafetiers.

- Heureusement qu’il y a eu un dé-confinement cet été pour les personnes vivants en ville dans des appartements de 50m2.

- Il va y avoir des conséquences à long terme.

- Comment changer les choses ?

- Il y a peut-être trop de restaurants. Est-ce nécessaire d’aller au restaurant si souvent ?

- Pour les jeunes c’est compliqué, on leur vole leur jeunesse, des étudiants ont perdu leur job.

- Les anciens vont aussi faire leurs courses pour rencontrer du monde. Mais certains mettent mal leur masque, ils n’arrivent pas à respirer.

- Les magasins vont ouvrir les dimanches, il y a aussi beaucoup de ventes et de livraisons en directe, internet.

- Certains vendeurs ont vu leur clientèle changer, plus de jeunes couples, de familles.

- En ce qui concerne la religion, pour les messes c’est 30 personnes

- Je ne suis pas d’accord avec ces rassemblements, en temps que chrétien, on doit être solidaire,

- C’est très compliqué pour les sépultures, difficile de faire un deuil quand on n’a pas pu aller voir le défunt et aller à la sépulture.

- C’est très difficile également pour les personnes hospitalisées ou vivant en maison de retraite.

- Des personnes sont décédées par manque de soin et de place dans les hôpitaux.

- Il faut tout de même positiver, les vaccins, c’est bien parti.

- 4 d’entre nous acceptent le vaccin et 3 sont indécis.

- Le monde agricole a été épargné.

- La municipalité de Varades a favorisé le télétravail et ont mis en place les gestes barrières pour les réunions.

Beaucoup de constats, nous sommes très heureux d’avoir pu échanger en se voyant par la vidéo, un grand MERCI au CMR.

Prochaine rencontre en janvier à 20H30 en visio ou en chair et en os !!!!

Bonnes Fêtes de fin d’Année à tous !!!!

Ajouter un commentaire

Anti-spam